Quelles sont les caractéristiques des plantes vivaces ?

Incontournables dans un jardin, les plantes vivaces sont très efficace dans un projet de végétalisation. En effet, ces dernières durent longtemps et peuvent recouvrir de grandes superficies comme des murs ou des toitures.

Il existe d’ailleurs des plantes vivaces pour toutes les expositions et de toutes les couleurs. Faisons le point !

Qu’est-ce qu’une plante vivace ?

Les plantes vivaces sont des plantes non ligneuses (qui ne forment pas de bois) qui vivent au-delà de deux années et qui fleurissent chaque année. Certaines vivent des décennies alors que d’autres beaucoup moins.

De très multiples plantes vivaces se font remarquer par leurs feuilles, leurs fruits ou encore par leurs fleurs.

Quelle est la différence entre les plantes annuelles et les plantes vivaces ?

Les plantes annuelles, à l’inverse des vivaces, ne vivent pas plus d’une année. Cela signifie qu’elles germent, fleurissent, puis meurt au cours d’une saison ou d’une année. C’est d’ailleurs le cas des dahlias, du basilic ou encore des cosmos.

Il existe aussi des plantes bisannuelles telles que certaines campanules. Ce type de plantes se développe la première année, puis offre des fruits ainsi que des fleurs l’année suivante.

Obtention et multiplication des plantes vivaces

La manière la plus courante pour l’obtention de ce type de plantes est la division des souches en automne et au printemps. Cette méthode permet d’obtenir de multiples plantes pour rapidement garnir les massifs.

Bien qu’il requière plus d’attention, le semis peut également être pratiqué. La majorité se sèmera facilement en début de printemps ou d’été sous un châssis. Il est généralement préférable d’employer des graines fraîchement récoltées.

Les plantes de la famille des ombellifères (panicaut, angélique, astrance, etc.) et des renonculacées (pigamon, trolle, aconit, etc.) doivent plutôt se semer en automne. En effet, pour bien germer, ces graines doivent passer par la stratification à froid.

Il est à noter que de plus en plus de variétés sont désormais sélectionnées pour une floraison à partir de la première année, et ce, grâce à un semis à l’abri, chaud et hâtif. On peut cite en exemple :

  • Le Lobelia
  • La gaillarde
  • Le coréopsis.

Comment faire le choix des plantes vivaces ?

Il est nécessaire de connaitre le milieu originel des plantes vivaces afin de bien les intégrer dans son potager.

Quelle vivace pour la mi-ombre ?

Pour égayer la mi-octobre, il est possible de planter :

  • Des éphémères de printemps
  • Des plantes typiques des clairières et des lisières pour un emplacement à mi ombre
  • Des plantes de marécage pour l’ornement du pourtour d’un bassin
  • Des plantes de la garrigue pour un emplacement sec et chaud

Quelle plante vivace pour un massif ?

Les variétés horticoles dédiées généralement aux plates bandes classiques ou encore les mixes-borders se plairont bien dans un même massif aussi entretenu que riche.

Entretien d’un massif de plantes vivaces selon la saison

Printemps

Pour limiter les arrosages estivaux et les mauvaises herbes, il faudra veiller à épandre un paillis ou mulch entre les plantes et l’appliquer sur terre réchauffée et fraîche après un griffage et un désherbage.

Il est conseillé, durant cette saison, de planter les espèces à floraison automnale et estivale.

Été

Il faut veiller à arroser et à désherber de manière régulière et à maintenir le sol souple et propre ainsi qu’à éliminer, pour soulager les plantes, les fleurs qui fanent.

Il faut continuellement faire du tuteurage, désherbage et griffage et veiller à la surveillance des parasites et des maladies. C’est également la saison idéale pour planter des iris de jardin.

Automne

Il est nécessaire de rabattre les touffes essoufflées, de supprimer les fleurs fanées et également :

  • D’ameublir avant l’hiver le sol entre les touffes et y apporter des matières organiques telles que du fumier décomposé, du composte ou encore du terreau.
  • De planter les vivaces à racines nues et en godet, particulièrement celles fleurissant en été et au printemps.
  • De protéger les souches de plantes peu rustiques d’un matelas de feuilles mortes.
  • Avant l’hiver, il est conseillé de faire un dernier nettoyage du massif.

Hiver

Suppression des feuillages des épimèdes et des hellébores orientaux pour que leur prochaine floraison soit mise en valeur.

Découvrir plus d’articles :
– Les bienfaits de la Lavande, cliquez-ici
– Planter un pommier du Kazakhstan, cliquez-ici
– L’arbouse, le fruit miracle de l’Arbousier, cliquez-ici
– Un jardin enchanté grâce à la renoncule, cliquez-ici
– Les avantages du Paulownia dans un jardin, cliquez-ici