Bignone : planter, entretenir et profiter de cette magnifique plante grimpante

fleur bignone orange rouge

La bignone, avec ses fleurs en forme de trompette aux couleurs flamboyantes, est une plante grimpante qui ne manque pas d’attirer tous les regards. Originaire d’Amérique du Nord et d’Asie, cette plante vivace est appréciée pour sa croissance rapide et sa floraison généreuse qui illumine les jardins de la fin du printemps jusqu’à l’automne. Que vous souhaitiez habiller un mur, une pergola ou créer un point focal dans votre espace extérieur, la bignone est un choix judicieux. 

Planter la bignone

Pour obtenir une bignone vigoureuse et une floraison abondante, il est essentiel de lui offrir les meilleures conditions de plantation. Suivez ces quelques étapes clés pour garantir un bon départ à votre plante grimpante.

Choisir le bon emplacement

La bignone apprécie le plein soleil mais supporte également la mi-ombre. Pour une croissance optimale, il est nécessaire de choisir un emplacement bénéficiant de 6 heures d’ensoleillement direct par jour au minimum. Veillez également à ce que le sol soit bien drainé, car elle ne tolère pas les excès d’humidité qui peuvent entraîner le pourrissement des racines.

Préparer le sol

Avant de planter votre bignone, préparez soigneusement le sol. Commencez par éliminer les mauvaises herbes et les débris, puis ameublissez la terre sur une profondeur d’environ 30 cm. N’hésitez pas à incorporer du compost ou du fumier pour enrichir le sol et améliorer sa structure. Si nécessaire, ajoutez du sable pour favoriser le drainage.

Quand planter la bignone ?

La période idéale pour planter la bignone se situe au printemps, après les dernières gelées, lorsque le sol commence à se réchauffer. Vous pouvez également la planter à l’automne, en veillant à lui laisser suffisamment de temps pour s’enraciner avant l’arrivée des premiers froids. Évitez de planter pendant les périodes de forte chaleur ou de sécheresse.

fleurs plante grimpante orange

Entretenir la bignone

Pour maintenir votre bignone en bonne santé et favoriser une floraison abondante, un entretien régulier est primordial. Voici quelques conseils essentiels pour prendre soin de votre plante grimpante tout au long de l’année.

Arrosage et fertilisation

La bignone apprécie un sol humide mais bien drainé. Arrosez-la régulièrement, en particulier pendant les périodes de sécheresse, en veillant à ne pas laisser le sol s’assécher complètement entre deux arrosages. Évitez cependant les excès d’eau qui peuvent entraîner le pourrissement des racines.

Pour stimuler la croissance et la floraison, appliquez un engrais organique riche en potasse tous les mois pendant la période de végétation, de mars à septembre. Vous pouvez utiliser du compost, du fumier ou un engrais pour plantes fleuries.

Taille de la bignone

La taille est essentielle pour contrôler la croissance de la bignone, favoriser la ramification et stimuler la floraison. Elle permet également de maintenir la plante dans un espace défini et d’éliminer les parties mortes, malades ou abîmées.

Quand tailler la bignone ?

La taille de la bignone s’effectue principalement à la fin de l’hiver ou au début du printemps, juste avant la reprise de la végétation. Vous pouvez également réaliser une taille légère après la floraison pour éliminer les fleurs fanées et favoriser une seconde floraison.

Techniques de taille

Commencez par supprimer les branches mortes, endommagées ou malades. Coupez ensuite les tiges principales à environ 30 cm du sol pour stimuler la ramification. Raccourcissez également les branches latérales en fonction de l’espace disponible et de la forme souhaitée.

Pour une bignone plantée contre un mur ou une pergola, attachez régulièrement les nouvelles pousses aux supports à l’aide de liens souples pour guider leur croissance.

Une protection parfois nécessaire en hiver

Bien que la bignone soit une plante robuste, elle peut craindre les fortes gelées, en particulier dans les régions au climat rigoureux. Avant l’arrivée des premiers froids, paillez le pied de la plante avec des feuilles mortes, de la paille ou des écorces de pin pour protéger les racines du gel.

Dans les zones très froides, il est recommandé de protéger également les branches en les enveloppant de voiles d’hivernage ou en les détachant de leur support pour les coucher au sol et les recouvrir d’un épais paillis.

fleurs soleil orange

Différentes façons de profiter de la bignone

La bignone est une plante grimpante polyvalente qui peut être utilisée de différentes manières pour embellir votre jardin ou votre espace extérieur. Que vous souhaitiez créer un coin ombragé, habiller un mur ou simplement ajouter une touche de couleur, elle s’adapte à tous vos projets.

Sur une pergola

L’une des utilisations les plus courantes de la bignone est de la faire grimper sur une pergola. Ses tiges vigoureuses et ses grandes feuilles créent un toit végétal naturel qui apporte ombre et fraîcheur pendant les chaudes journées d’été. Choisissez une pergola en bois ou en métal et installez des câbles ou un treillage pour guider la croissance de la plante. Au fil des années, elle couvrira entièrement la structure, créant ainsi un espace intime et accueillant.

Bignone en arbre

Si vous disposez d’un espace plus restreint ou si vous souhaitez créer un point focal dans votre jardin, vous pouvez conduire la bignone en forme d’arbre. Plantez-la à côté d’un tuteur solide et robuste, puis attachez la tige principale à mesure qu’elle grandit. Supprimez régulièrement les pousses latérales pour favoriser une croissance verticale. Une fois la hauteur souhaitée atteinte, laissez la plante se ramifier pour former une couronne arrondie. La bignone en arbre apportera une touche d’originalité à votre espace extérieur.

Bignone en association avec d’autres plantes

La bignone s’associe harmonieusement avec de nombreuses autres plantes grimpantes ou arbustives. Vous pouvez par exemple la planter en compagnie de clématites, de rosiers grimpants ou de jasmin pour créer un mur végétal aux couleurs et aux textures variées. Elle peut également être utilisée pour habiller la base d’un grand arbre, en la plantant au pied du tronc et en guidant ses tiges le long des branches. Associée à des vivaces ou des annuelles au pied, elle créera un composition végétale équilibrée et esthétique.

fleur bignone en arbre

Avantages et inconvénients de la bignone

La bignone est une plante grimpante très appréciée pour ses nombreuses qualités ornementales. Cependant, avant de vous lancer dans sa culture, il est important de bien en connaître les avantages et les inconvénients.

Les atouts de la bignone

La bignone se distingue par sa floraison spectaculaire et prolongée, du début de l’été jusqu’à l’automne. Ses grandes fleurs en forme de trompette, disponibles dans une large palette de couleurs vives, attirent le regard et apportent une touche exotique au jardin. Sa croissance rapide et vigoureuse permet de couvrir rapidement de grandes surfaces, que ce soit sur une pergola, un mur ou une clôture. Son feuillage dense offre également une belle couverture végétale et crée des zones d’ombre bienvenues pendant les chaudes journées estivales. Peu exigeante, elle s’adapte à la plupart des sols et résiste bien à la sécheresse une fois installée.

Les inconvénients de la bignone à prendre en compte

Malgré ses nombreux atouts, la bignone présente quelques inconvénients à connaître. Sa croissance rapide peut devenir envahissante si elle n’est pas régulièrement maîtrisée par des tailles. Les jeunes pousses s’enroulent autour de tout support à leur portée et peuvent endommager les structures légères. Cette plante grimpante a aussi tendance à se dégarnir de la base avec le temps, nécessitant un entretien régulier pour conserver un aspect esthétique. Ses grandes fleurs fanent rapidement et peuvent créer un certain désordre au sol lorsqu’elles tombent. Enfin, dans les régions aux hivers rigoureux, la bignone peut geler et nécessiter une protection adéquate pour survivre aux grands froids.

Découvrir plus d’articles :
– Découvrir la glycine et ses fleurs, cliquez-ici
– Entretien des plantes grimpantes, cliquez-ici
– Maitriser la culture du chèvrefeuille, cliquez-ici
– Le lierre, un indispensable au jardin, cliquez-ici
– Le bougainvillier et la croissance rapide, cliquez-ici
– Transformer son jardin avec la passiflore, cliquez-ici
– Succès assuré avec la culture de la dipladenia, cliquez-ici